Pour les Français, francophones et francophiles du Portugal, retrouvez les informations portugaises de ce mercredi sur la French Radio Portugal

Coronavirus : le lycée français, touché lui aussi, ferme ses portes pour quinze jours

La communauté française au Portugal se mobilise aussi contre le coronavirus. Hier, le lycée français Charles-Lepierre de Lisbonne a décidé de fermer ses portes jusqu’au 24 mars. Une décision prise par l’ambassade de France, dont l’établissement dépend, à la suite d’un test positif au coronavirus d’une élève. Dans son communiqué, l’ambassade précise que l’élève en question ne se trouvait pas au lycée lors de la rentrée lundi. Mais elle a été en contact avec d’autres enfants, et donc une « mesure de précaution » s’imposait. Durant les deux semaines qui s’annoncent, le lycée va mettre en place des solutions alternatives pour assurer le suivi pédagogique des élèves. 

Mobilisation générale pour éviter la propagation de l’épidémie

Au niveau national, le Portugal compte ce matin 41 personnes infectées par le coronavirus, et près de 400 autres attendent les résultats de leurs tests médicaux. 

Le pays a décidé de renforcer sérieusement les mesures de prévention hier. Désormais, toutes les liaisons aériennes avec l’Italie sont suspendues pour au moins deux semaines. La TAP, la compagnie aérienne portugaise, a annoncé la suppression de 3500 vols, qui ne concernent pas seulement l’Italie. Sur le territoire portugais, tous les évènements de plus de 5000 personnes sont désormais interdits. Cela vaut pour les concerts, par exemple, mais aussi pour les matchs de foot. Les prochaines rencontres de première et deuxième division se joueront à huis clos, et ce jusqu’à nouvel ordre. 

Les mairies de Lisbonne et Porto ont également annoncé la fermeture des théâtres, musées, bibliothèques et autres monuments municipaux. Enfin, plusieurs universités du pays ont suspendu les cours dans leurs locaux. Le gouvernement doit se prononcer aujourd’hui sur la fermeture ou non des écoles. Au total, 1,5 millions d’élèves pourraient être contraints de rester chez eux.

Record d’appels pour le numéro d’urgence SNS24

En attendant, le nombre d’appels reçus par le service d’urgence SNS24 bat tous les records. Des milliers de gens appellent chaque jour le 808 24 24 24. En début de semaine, pour la première, plus de la moitié des appels n’ont pu être traités. Hier, la Direction générale de la Santé a annoncé que le service allait être renforcé pour répondre à l’urgence.

Test négatif pour le président Marcelo

Une dernière information concernant le coronavirus, le test médical réalisé par le président Marcelo Rebelo de Sousa s’est révélé hier négatif. Le chef de l’Etat observe depuis dimanche une période d’isolement de deux semaines, par précaution. 

Dans le reste de l’actualité portugaise…

Un policier mis en examen après l’interpellation musclée d’une femme à Amadora en janvier dernier

Un policier a été mis en examen hier à Lisbonne. L’agent est soupçonné d’avoir porté atteinte à l’intégrité physique d’une femme lors de son interpellation le 19 janvier à Amadora, dans la banlieue de Lisbonne. Les images de l’intervention, filmées par des passants, de avaient suscité la polémique. Un différend venait d’éclater entre un chauffeur de bus et cette femme de 42 ans alors que sa fille n’avait pas de ticket. Les policiers sont alors intervenus et la femme interpellée, le visage tuméfié, avait ensuite été hospitalisée. Elle a porté plainte depuis. Selon la police, elle se serait montrée agressive et aurait mordu l’agent inculpé. Une autre personne est mise en examen dans cette affaire, selon l’agence de presse Lusa, mais son identité n’a pas encore été révélée. 

Météo : grosses chaleurs prévues aujourd’hui

Enfin la météo de ce mercredi, c’est une nouvelle journée ensoleillée qui nous attend, même si le ciel sera un peu plus nuageux qu’hier. Les températures, au-dessus des normales de saison, augmentent encore aujourd’hui. Nous allons atteindre cet après-midi un maximum de 30 degrés du côté de Beja, dans l’intérieur de l’Alentejo. Il fera aussi 29 degrés à Setubal, Santarem et Evora, 28 à Lisbonne et Faro, et enfin 25 à Sagres. Dans la moitié nord, il fera plus frais, avec 18 degrés à Porto, 22 à Braga et Coimbra, et 23 à Leiria.