Pour les Français, francophones et francophiles du Portugal, retrouvez les informations portugaises de ce mardi sur la French Radio Portugal

Le Portugal s’organise après les deux premiers cas de coronavirus identifiés 

Le Portugal a longtemps résisté. Mais le pays a eu la confirmation hier de deux premiers cas de coronavirus sur son territoire. Il s’agit de deux hommes, qui se trouvent actuellement à Porto. Le premier, 60 ans, est un médecin de l’hôpital de Tâmega e Sousa. Il était en vacances dans le nord de l’Italie. Il est hospitalisé à l’hôpital Santo António à Porto. Son état de santé est stable. Le second patient infecté est un homme de 33 ans, qui était en déplacement professionnel récemment à Valence, en Espagne. Il est admis à l’hôpital de São João, toujours à Porto. Son état est stable également.

Ces deux cas changent évidemment la donne. Le Jornal de Noticias annonce ce matin en Une que le Portugal a décidé de renforcer les mesures de prévention. Les voyages à l’étranger, d’abord, sont déconseillés. Les services de la Croix Rouge apportent désormais du renfort aux ambulances du Samu aux abords des aéroports. Les médecins demandent par ailleurs aux autorités de clarifier leurs consignes pour éviter de saturer le numéro d’urgence Saude 24, qui reçoit actuellement plusieurs centaines d’appels chaque jour. 

Les autorités, justement, appellent au calme. Si des mesures sont renforcées ici ou là, le Portugal reste en phase I, dite de confinement, avec une stratégie d’endiguement, et donc pas encore en phase épidémique. Il s’agit pour l’instant d’isoler les cas pour éviter la contagion. Hier, le président Marcelo Rebelo de Sousa a déclaré que l’arrivée du coronavirus au Portugal était attendue depuis des semaines. « Il ne faut pas s’alarmer », a-t-il insisté.

Démission d’un juge important à Lisbonne, soupçonné de corruption

Tempête dans le milieu de la justice portugaise. Le président de la Cour d’appel de Lisbonne a démissionné hier. Orlando Nascimento a renoncé à sa fonction alors qu’il fait l’objet de nombreuses critiques. Son nom est cité dans plusieurs affaires de corruption, notamment l’opération Lex, dont le principal suspect est le juge Rui Rangel, qui a été membre jusqu’en 2018 de la Cour d’appel de Lisbonne. Une institution juridique aujourd’hui au coeur de la tourmente et accusée de plusieurs « irrégularités ». « L’environnement est pesant », a réagi ce week-end la ministre de la Justice. Francisca Van Dunem a ajouté que ce « climat de suspicion » était « intolérable pour le système judiciaire ».

Aéroport de Montijo : Antonio Costa réunit « d’urgence » les élus locaux 

Le gouvernement met les bouchées doubles pour l’aéroport de Montijo. Le Premier ministre a décidé de convoquer une réunion d’urgence avec les maires des communes directement concernées par ce projet. Sans eux, il ne pourra pas voir le jour. La réunion aura lieu demain matin avec les maires de Lisbonne, Alcochete, Barreiro, Seixal, Moita et donc Montijo. Celui de Moita s’est déjà prononcé contre ce projet, notamment en raison des nuisances sonores. L’enjeu pour le chef de du gouvernement Antonio Costa sera de « trouver un terrain d’entente » avec les élus locaux. Selon la loi, sans leur accord, les travaux ne pourront pas commencer. L’exécutif a laissé entendre qu’il songeait à modifier cette loi pour contourner les oppositions locales. Une hypothèse vivement critiquée par les autres partis politiques.

Les hôpitaux de Faro et de Portimão vont être rénovés et améliorés 

Le gouvernement va investir 2,8 millions d’euros dans les hôpitaux de Faro et de Portimão. L’annonce a été faite par Jamila Madeira, secrétaire d’État adjointe à la Santé. « Objectivement, cet investissement était nécessaire », a-t-elle déclaré. A Faro, de nouveaux équipements de pointe vont être livrés. Les services des urgences et de cardiologie vont aussi être rénovés. A Portimão, c’est le service de psychiatrie qui fera l’objet de travaux et d’améliorations.

Football : le FC Porto reprend la tête de la Liga NOS !

En football, le FC Porto a pris le pouvoir hier soir dans le championnat portugais. Les Dragons, bloqués à la deuxième place durant de longues semaines, ont dépassé leur rival Benfica après être allés battre 2-0 Santa Clara. Les Aigles, eux, n’ont pu faire mieux qu’un match nul 1-1 chez eux contre Moreirense. Ce soir en clôture de la 23e journée de Liga NOS, Famalicão reçoit à 20 h le Sporting, qui essaiera de se rapprocher du podium.

Intempéries : chutes d’arbres, routes bloquées et inondations 

Plus de 300 incidents liés aux intempéries de ce week-end. C’est le bilan rapporté par l’Autorité nationale d’urgence et de la protection civile. Aucun des incidents survenus dans la nuit de dimanche à lundi, toutefois, n’a eu de graves conséquences. Les pompiers et les services de secours sont surtout intervenus pour des chutes d’arbres, des routes bloquées et quelques inondations, principalement dans le nord du pays, surtout dans les régions de Porto et de Viseu. 

Météo : pluie partout sauf en Algarve

La météo justement, oubliez le soleil ce mardi, le ciel s’annonce couvert et il va encore pleuvoir partout au Portugal. Sauf bien sûr, comme souvent, en Algarve, seule région qui va pouvoir profiter du soleil aujourd’hui, malgré un ciel partiellement nuageux. Du côté des températures, 15 degrés sont prévus cet après-midi à Porto, 16 à Braga et Coimbra, 19 à Lisbonne, 17 à Evora, 18 à Sagres et 20 à Faro.