Pour les Français, francophones et francophiles du Portugal, retrouvez les informations portugaises de ce lundi sur la French Radio Portugal

Huit cas positifs dans un état critique

On ouvre ce flash infos par le dernier bilan du coronavirus au Portugal. Le pays compte désormais 245 cas positifs, soit 76 de plus que lors du bilan pointage. Huit patients sont dans un état critique. Plus de 2 200 autres cas sont considérés comme suspects. Le ministère de la Santé s’attend à ce que le pic de contagion soit atteint lors de la fin avril. 

Ce matin, le Diario de Noticias rapporte que le président Marcelo Rebelo de Sousa devrait décréter l’état d’urgence mercredi. Une situation que le Portugal n’a plus connu depuis 1975. La Une du journal i annonce ce matin qu’il va falloir se préparer à « deux mois de guerre ». 

La frontière avec l’Espagne fermée aux touristes

En attendant, le gouvernement accentue les mesures de confinement. Hier, le Premier ministre Antonio Costa a annoncé que le Portugal fermait sa frontière avec l’Espagne aux touristes. Les biens et les personnes qui voyagent pour des raisons professionnelles, en revanche, seront autorisés à traverser la frontière. Son contrôle, d’un point de vue pratique, doit être décidé aujourd’hui avec le gouvernement espagnol. L’Espagne, pour rappel, avec déjà 288 morts, est le deuxième pays européen le plus touché et le quatrième au niveau mondial.

A noter que dans les aéroports portugais, aucun contrôle n’a pour l’instant été mis en place. De nombreux vols internationaux sont supprimés, mais ils ne sont officiellement pas suspendus.

Deux millions d’élèves et d’étudiants à la maison

Aujourd’hui entre en vigueur également une décision importante : toutes les écoles et les universités du pays sont fermées. Deux millions d’élèves et d’étudiants sont appelés à rester chez eux, au moins jusqu’au 9 avril. 

Toutes les plages du pays sont désormais interdites d’accès

Autre mesure de prévention, les activités sportives et de loisirs sont interdites sur toutes les plages du Portugal. Le but étant de limiter l’afflux de groupes de personnes sur le sable. Désormais, ils pourront être verbalisés. De manière générale, l’Autorité maritime déconseille fortement se rendre à la plage, même seul, même pour prendre seulement un bain de mer. La Fédération des maîtres-nageurs sauveteurs rappelle que la saison de la baignade n’ouvre que le 15 mai.

Les bus deviennent gratuits et s’arrêtent partout

Citons enfin une décision locale importante. A Lisbonne, les bus sont désormais gratuits. Pour protéger les chauffeurs, la validation des titres de transport devient en effet facultative. La Carris, l’entreprise des transports publics de la capitale, a aussi annoncé que les bus allaient s’arrêter maintenant à tous les arrêts, pour que les voyageurs ne touchent pas le bouton arrêt. Il est d’ailleurs conseillé de porter des gants dans les transports.

Démenti sur la dangerosité des anti-inflammatoires ?

Une dernière information concernant le coronavirus. La ministre de la Santé portugaise dément les informations de son homologue français. Selon Marta Temido, rien ne prouve que la prise d’anti-inflammatoire, comme l’ibuprofène ou la cortisone, pourrait être un facteur d’aggravation de l’infection. « C’est une fausse alerte qui n’a aucun fondement », a-t-elle déclaré hier. La ministre assure qu’un démenti devrait être apporté au niveau européen. Samedi sur Twitter, Olivier Véran, le ministre de la Santé, avait conseillé à ceux qui pensaient être infectés par le coronavirus de prendre du paracétamol en cas de fièvre.

Le nombre de travailleurs étrangers au Portugal en nette hausse

Dans le reste de l’actualité… le Portugal continue d’attirer les travailleurs étrangers. Leur nombre n’a même jamais autant progressé sur un an depuis la crise. L’an passé, il a augmenté de 34 000, pour atteindre 155 000 au total. Selon l’Institut national des statistiques, les travailleurs étrangers au Portugal sont plus jeunes et plus diplômés que la population active nationale. Mais ils sont aussi et surtout plus précaires. Enfin leurs salaires sont aussi moins élevés.

Météo : prudence sur la côte

La météo enfin, ce lundi s’annonce dans l’ensemble ensoleillé mais il va falloir être prudent sur la côte car tout le littoral portugais est placé en vigilance jaune en raison des rafales de vent et de l’agitation maritime. A noter également que des averses sont prévues cet après-midi dans l’intérieur du pays, entre Guarda et Portalegre. Les températures maximales baissent un peu, avec 15 degrés prévus à LIsbonne et Porto, 14 à Coimbra, 16 à Evora, de nouveau 16 à Sagres et enfin le maximum sera atteint à Faro, avec 19 degrés.