Flash : le PSG poursuit son rêve à Lisbonne, match de Lyon ce soir, chômage, racisme, Christian Louboutin

19 août 2020
Télécharger le podcast

Le PSG jusqu'au bout de son rêve à Lisbonne

Le PSG peut enfin rêver plus grand. Le club s'est qualifié hier soir pour la finale de la Ligue des champions pour la première fois de son histoire, et l'histoire est en train de s'écrire à Lisbonne. Les Parisiens ont largement dominé hier Leipzig 3-0 au stade de la Luz. C'est dans ce stade qu'il rejoueront dimanche la finale. On connaître leur adversaire ce soir : soit l'Olympique Lyonnais pour une finale 100% française, soit le Bayern, le grand favori de ces phases finales de Coupe d'Europe qui se déroulent à Lisbonne depuis le 12 août. 

De nombreux supporters et médias français étaient présents hier dans les rues de la capitale portugaise. Notamment au Spot, un bar qui affichait complet dans le quartier de la Baixa, à deux pas de la place du Commerce. Nous avons recueilli la réaction de Romain, qui est actuellement en vacances à Lisbonne avec sa petite amie Tiffany. Le supporter du PSG pouvait savourer au coup de sifflet final [son].

Une qualification peu saluée par la presse portugaise

Ce matin, la presse portugaise se fait peu l'écho de la victoire parisienne. Et quand elle le fait, c'est pour rappeler que ce n'est qu'un très tardif retour sur investissement. Le Diario de Noticias annonce par exemple que "le projet du millionnaire cheikh qatari atteint la finale de la Ligue des champions". Le quotidien sportif Record ajoute que les "millionnaires" parisiens touchent enfin à leur but.

Le Lyonnais Anthony Lopes, star ce soir de la France et du Portugal ?

Et donc ce soir l'Olympique Lyonnais a aussi rendez-vous avec l'histoire dans l'autre demi-finale de la Ligue des champions. Face à eux, le Bayern, l'ogre de Munich, qui n'a fait qu'une bouchée 8-2 du FC Barcelone de Lionel Messi en quart de finales. Le gardien lyonnais Anthony Lopes, qui joue pour la sélection nationale portugaise, a l'occasion de marquer les esprits ce soir dans son pays de coeur. Coup d'envoi à 20 h au stade José Alvalade à Lisbonne.

Désaccord sur les chiffres du chômage

Dans le reste de l'actualité, le journal "i" titre ce matin sur, je cite, "le grand mensonge" du chômage. Le quotidien relaie les calculs de l'économiste Eugénio Rosa. Selon lui, 135 000 emplois ont été détruits en trois mois au Portugal à cause de la pandémie de coronavirus. C'est l'équivalent de 1 500 emplois par jour. L'économiste conteste les chiffres du chômage de l'INE, l'Institut national des statistiques, qu'il accuse de faire des miracles.

Bilan épidémiologique : cinq morts et 214 cas positifs

Cinq morts et 214 cas positifs au coronavirus, dont 60 % dans la région de Lisbonne, c'est de le dernier bilan annoncé hier par les autorités sanitaires. Le nombre de morts provoquées par le Covid-19 atteint désormais 1784 pour au total un peu moins de 54 500 contaminations recensées depuis mars au Portugal.

Des écrivains mobilisés contre la xénophobie

Les écrivains de langue portugaise se mobilisent. Près de 200 d'entre eux ont décidé de faire entendre leur voix contre le populisme, le racisme ou encore l'homophobie qu'ils constatent en hausse au Portugal. Parmi ces écrivains, les Portugaises Hélia Correia ou Lídia Jorge, le Mozambicain Mia Couto ou encore le Brésilien Chico Buarque. Dans une lettre adressée à l'agence de presse Lusa, ils déplorent des actes graves et inquiétants survenus récemment au Portugal. La semaine dernière, un groupuscule d'extrême droite a menacé dix députés et militants politiques. En réaction, des manifestations anti-fascistes ont eu lieu dimanche à Lisbonne et Porto. Dans leur courrier, les écrivains appellent à une mobilisation de tous les citoyens contre les idées populistes qui s'insinuent dans le débat public.

L'hôtel de Louboutin en construction dans l'Alentejo

Le Français Christian Louboutin est à la Une ce matin du Jornal de Negocios. Le quotidien économique annonce que son projet d'hôtel est déjà en construction à Melides, au sud de Comporta dans l'Alentejo. Le styliste connu pour ses célèbres escarpins à semelles rouges a investi 2,5 millions d'euros pour ce petit établissement, qui ouvrira en 2021. Il sera composé de 15 chambres et d'un restaurant. C'est l'architecte portugaise Madalena Caiado qui est en charge du projet. Le journal rappelle que Christian Louboutin vit depuis des années au Portugal et cite cette confession du designer français : "J'aime le Portugal parce que j'aime les Portugais."

Météo : averses dans le nord-ouest

La météo pour finir, il va encore pleuvoir sur une partie du pays ce mercredi, des averses sont attendues dans le nord-ouest, d'Aveiro jusqu'à Viana do Castelo. Mais dans l'ensemble, le ciel va s'éclaircir et le soleil regagner du terrain. Les températures, elles, repartent légèrement à la hausse. Les maximales seront atteintes à Evora avec 34 degrés. Ailleurs, on attend 24 à Porto, 29 à Coimbra, 26 à Lisbonne et en Algarve, 25 à Sagres et 33 à Faro.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article