Pour les Français, francophones et francophiles du Portugal, retrouvez les informations portugaises de ce jeudi soir sur la French Radio Portugal

Les contours de l’état d’urgence, décrété hier soir par l’Etat portugais pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, viennent d’être dévoilés par le gouvernement. Nous vous présentons dans ce flash infos spécial les principales mesures décrétées cet après-midi en conseil des ministres. 

Mobilité réduite au maximum

D’abord concernant la mobilité, qui doit être réduite au maximum. Les citoyens doivent désormais rester chez eux, c’est la consigne générale. Certains déplacements sont autorisés, notamment pour aller acheter des biens de première nécessité, pour aller au travail, pour porter assistance à sa famille, accompagner des mineurs ou encore promener ses animaux de compagnie. 

Le confinement total, en revanche, est obligatoire pour les personnes infectées par le coronavirus, pour celles qui sont sous surveillance médicale et pour les personnes âgées de plus de 70 ans (dont les sorties doivent rester très exceptionnelles). Celles qui refusent de se conformer aux ordres peuvent encourir un crime de désobéissance. 

Commerces

Concernant les commerces, désormais. Tous les établissements commerciaux où les employés sont en contact direct avec les clients doivent fermer. Certains restent ouverts : c’est le cas des boulangeries, des supermarchés, des stations-service, des épiceries, des pharmacies et des kiosques. Quant aux restaurants et aux bars, ils peuvent rester ouverts, mais seulement pour la vente à emporter ou la livraison à domicile. Les forces de l’ordre veilleront au respect des règles et seront habilitées à fermer les commerces qui ne les respectent pas. Les commerces qui restent ouverts doivent suivre les recommandations de la Direction générale de la Santé : distance sociale, mesures d’hygiène, devoir de protection des employés.

Télétravail

Un mot sur le télétravail. D’abord conseillé, il est désormais obligatoire pour toutes les professions qui peuvent être assurées depuis la maison. Il va aussi être généralisé, autant que possible, à tous les services publics, qui seront assurés par téléphone ou en ligne. A noter que les Lojas de Cidadão sont désormais fermées.

Transports

Pour ce qui concerne les transports publics, ils continuent de fonctionner. Leur nombre de passagers doit toutefois être réduit pour permettre les distances de sécurité.

Contrôles à la frontière

Quant à la frontière terrestre du Portugal avec l’Espagne, elle est officiellement sous contrôle depuis lundi soir. Neufs points de passage sont ouverts au transport de marchandises et aux travailleurs transfrontaliers, mais ils sont fermés aux touristes.

Écoles fermées

Enfin, on rappelle que les crèches, les établissements scolaires et les universités sont fermées au moins jusqu’au 9 avril. L’Etat s’est engagé à indemniser les parents salariés qui doivent garder leurs enfants de moins de 12 ans à domicile.

Loisirs

Autre rappel, au sujet des loisirs. Les cinémas, théâtres, gymnases, piscines ou encore les salles des fêtes sont fermés. Par ailleurs, tous les rassemblements, les messes notamment, sont interdits. 

Nouveau bilan : 785 cas positifs, quatre morts

On conclut ce flash infos par le dernier bilan des personnes infectées par le coronavirus sur le sol portugais : elles sont désormais 785, c’est 143 de plus que lors du dernier pointage. Une quatrième personne est décédée aujourd’hui à Ovar, dans le centre du Portugal. Le gouvernement a décrété hier l’état de calamité publique pour cette municipalité de 55 000 habitants, où une trentaine de cas positifs au coronavirus ont été enregistrés. Ovar est donc la première ville confinée du pays.

On se retrouve demain matin à partir de 7 h 30 pour un point plus complet sur les nouvelles mesures décrétées par le gouvernement dans le cadre de l’état d’urgence.

Téléchargez les mesures appliquées au Portugal en Français

A partager – A imprimer

Memento Confinement Portugal

Cliquez ci-dessus