Pour les Français, francophones et francophiles du Portugal, retrouvez les informations portugaises de ce jeudi sur la French Radio Portugal

Le Portugal renforce sa stratégie de lutte

Le Portugal entre dans une lutte décisive contre le coronavirus. Cette nuit à minuit, le pays a officiellement renforcé sa stratégie pour entrer en phase dite d’atténuation des risques. Cela signifie que l’alerte est désormais maximale et que les autorités s’engagent à apporter la réponse sanitaire la plus élevée qui soit. 

Hier, la directrice de la Directrice générale de la santé a dévoilé ce nouveau plan. Graça Freitas l’a justifié en expliquant qu’il existait au Portugal des cas de « transmission communautaire ». En clair : le virus se propage désormais au sein de la population sans qu’on connaisse la cause de l’infection. Pour le dire autrement, le Covid-19 se transmet d’une personne à l’autre sans qu’un lien épidémiologique, un contact par exemple, n’ait été établi. 

La Direction générale de la Santé précise qu’en cette période de transition et de mobilisation générale, des « turbulences » sont peut-être à prévoir. L’objectif étant de réduire au maximum la propagation du virus et donc ses conséquences, la mortalité en premier lieu. Tous les hôpitaux et établissements de santé du pays, publics ou privés, sont désormais mobilisés pour réaliser les tests de dépistage et accueillir les malades. L’isolement des patients, justement, peut désormais aussi se faire à domicile.

Hôpital provisoire installé à Lisbonne

Les patients qui souffrent du coronavirus vont maintenant être séparés des autres malades. Ce sera par exemple le cas à Lisbonne, où un hôpital provisoire va être installé dans l’enceinte du stade universitaire. Il sera opérationnel à partir de ce samedi. Au total, 500 lits seront à disposition pour accueillir les gens qui souffrent d’autres problèmes de santé que le coronavirus. 

Bilan épidémiologique : le nombre de cas en forte hausse

On en vient à notre point de situation épidémiologique, comme chaque jour : ce jeudi matin, le Portugal compte 43 décès et désormais près de 3 000 cas confirmés. Leur nombre en forte hausse s’explique par le fait que les tests de dépistage ont été multipliés partout dans le pays. Et ils continueront de l’être ces prochains jours. 

Actuellement, 276 personnes hospitalisées, 61 se trouvent en unités de soins intensifs et, par ailleurs, 22 autres ont récupéré. Lisbonne est la ville la plus touchée, mais le nord-ouest reste la région du pays qui concentre le plus grande nombre de personnes infectées.

https://covid19.min-saude.pt/ponto-de-situacao-atual-em-portugal/

Leur nombre va d’ailleurs exploser partout au Portugal, puisque la propagation du coronavirus étant désormais « hors de contrôle », annonce en Une ce matin le Correio da Manhã. 

Alerte sur la pénurie d’équipement médical de protection

Pendant ce temps, les professionnels de santé tirent la sonnette d’alarme. Dans une lettre commune, adressée au Premier ministre, les conseils de l’ordre des médecins, des infirmiers et des pharmaciens dénoncent le manque de matériel médical. Les équipements de protection, surtout, font défaut. Sans masque, sans blouse et sans gant, les travailleurs médicaux s’exposent à des risques plus élevés de contagion. Aussi, ces derniers demandent à ce que leur protection soit renforcée. Le manque d’équipements, expliquent-ils, pourrait compromettre tout le combat mené jusqu’ici contre le coronavirus.

Embellie de courte durée pour l’économie portugaise

Evidemment les conséquences de la pandémie de coronavirus seront aussi économiques. Cette crise sanitaire intervient alors que l’Institut national des statistiques l’a confirmé hier, le Portugal a dégagé en 2019 un excédent budgétaire de 0,2 % du PIB. Il s’agit d’une première depuis l’avènement de la démocratie en 1974. Mais ce résultat historique se voit aujourd’hui contrarié par le coronavirus. Mario Centeno a annoncé hier que le Portugal doit s’attendre à une nouvelle période de récession en 2020. Le ministre des Finances a toutefois ajouté que le pays n’avait jamais été aussi bien préparé pour affronter une nouvelle crise.

Météo : un ciel clément ce jeudi

Un mot sur la météo, le soleil dominera de nouveau cette journée. Le ciel sera toutefois un peu plus couvert qu’hier, pas aucune averse n’est attendue cette fois. Pour ce qui concerne les températures, on annonce 15 degrés cet après-midi à Porto, 17 à Coimbra, 19 à Lisbonne, 20 à Evora, 17 à Sagres et un maximum de 23 à Faro.