Pour les Français, francophones et francophiles du Portugal, retrouvez les informations portugaises de ce samedi sur la French Radio Portugal

La barre des 1 000 cas confirmés de coronavirus dépassée

On ouvre ce journal par le dernier bilan des cas confirmés de coronavirus au Portugal, qui a désormais passé la barre des 1 000. Ils sont ce samedi matin 1020 exactement. Désormais six décès sont à déplorer : deux dans la région de Lisbonne, deux dans le centre, un dans le nord et un en Algarve. Cent-vingt-six personnes sont hospitalisées et 26 sont en soins intensifs. Cinq autres ont déjà récupéré du Covid-19.

https://covid19.min-saude.pt/ponto-de-situacao-atual-em-portugal/

Mise en quarantaine obligatoire pour ceux qui entrent au Portugal

Une nouvelle règle sanitaire a été dévoilée hier. Elle concerne tous ceux qui entreront sur le sol portugais à partir de la semaine prochaine : ils devront désormais être placés en quarantaine obligatoire durant 14 jours. La Direction générale de la Santé l’a annoncé hier après-midi. Le but étant de limiter l’import du virus d’autres pays, comme l’Italie, l’Espagne ou la France.

Tous les vols entre la France et le Portugal détaillés

L’heure est également au dilemme pour ceux qui souhaitent rejoindre la France ou le Portugal en avion. Tous les vols entre les deux pays, au moins jusqu’à ce lundi, sont indiqués sur le site de l’ambassade de France à Lisbonne, qui a mis à jour à des informations complètes et très utiles. Vous en saurez davantage sur les liaisons aériennes, les annulations de vols et les modalités de rapatriement.

https://pt.ambafrance.org/Coronavirus-Point-actualise-sur-les-vols-Portugal-France-et-l-arrivee-en

De nouveaux cycles de confinement jusqu’à la fin de l’année ?

Il va falloir s’armer de patience pour venir à bout du coronavirus. C’est le message lancé par les autorités portugaises et internationales depuis quelques jours. Et c’est aussi l’enseignement qu’on tire de la lecture d’Expresso ce matin. L’hebdomadaire annonce que de nouveaux cycles de confinement pourraient être à prévoir jusqu’à la fin de l’année. C’est en tout cas ce que prédisent des scientifiques interrogés dans l’article. Car la mise en quarantaine permet de se protéger du virus, mais elle ne le tue pas. Il continuera de circuler, annoncent-ils. La solution pourrait donc venir d’un vaccin. Mais son arrivée n’est pas attendue avant des mois.

Précisions sur les obligations de confinement

Comme chaque week-end, on vous propose donc une sélection des informations qui ont marqué la semaine. Une semaine particulièrement intense en raison de l’épidémie de coronavirus et des mesures annoncées pour endiguer sa propagation. Voici ce qu’il faut retenir, notamment pour ce qui concerne les obligations de confinement. 

L’état d’urgence a donc été décrété jeudi au Portugal, une première depuis l’avènement de la démocratie en 1975. Le gouvernement a dès lors donné une longue liste d’impératifs à respecter au moins jusqu’au 2 avril.

La quarantaine est donc obligatoire pour les personnes infectées par le coronavirus et les celles qui sont suspectées de l’être, comme leurs proches. Les personnes fragiles et les plus de 70 ans ont une obligation spéciale de confinement. Le Diario de Noticias rappelle en Une ce matin que la priorité du gouvernement, c’est de protéger les personnes âgées. Elles ne sont donc autorisées à sortir que pour leurs courses, se soigner, aller à la banque, faire une petite balade ou promener leur animal de compagnie. Enfin pour tous les autres, la consigne est évidemment de rester chez soi. Mais les sorties à proximité sont tout de même autorisées pour des raisons sérieuses : par exemple pour aller au travail quand le télétravail n’est pas possible, pour s’occuper de proches ou pour des sorties individuelles de courte durée. 

Risques encourus en cas d’infraction des règles

Soulignons enfin qu’aucune autorisation n’est à remplir, comme en France. En revanche, les personnes dont la quarantaine est obligatoire et qui ne respectent pas les règles peuvent encourir un crime de désobéissance. Elles peuvent donc être interpellées et embarquées. Le Journal de Noticias précise ce matin que les forces de l’ordre sont autorisées à faire usage d’un pistolet électrique pour empêcher les personnes qui tentent de fuir leur isolement obligatoire.

Rendez-vous à 21 h à sa fenêtre

Enfin un dernier mot pour signaler que ce soir, rendez-vous est donné à 21 h, et non plus 22 h, vous applaudir à sa fenêtre pour rendre hommage au personnel hospitalier et à tous ceux qui sont en première ligne durant cette crise sanitaire.

Météo : des raisons de rester confinés

On clôt ce flash infos avec bien sûr la météo, elle n’est pas à la fête en ce moment. Des averses sont encore prévues sur tout le pays aujourd’hui. De Coimbra jusqu’au nord, le ciel sera couvert, et Leiria jusqu’au sud, des éclaircies sont quand même prévues. De la neige est aussi attendue dans deux districts de l’intérieur du pays, ceux de Guarda et de Castelo Branco, qui sont placés pour l’occasion en alerte jaune. Côté températures, les maximales oscilleront 15 degrés à Porto, 16 à Coimbra, 16 de nouveau à Lisbonne, 15 à Sagres et 17 à Faro.