Pour les Français, francophones et francophiles du Portugal, retrouvez les informations portugaises de ce lundi sur la French Radio Portugal

Le point sur le coronavirus au Portugal

Aucun cas suspect de coronavirus n’a pour l’instant été identifié au Portugal. Les autorités sanitaires l’ont confirmé hier après 19 h dans un communiqué. Au total, 85 personnes ont déjà subi des tests dans le pays, et tous se sont révélés négatifs. Douze autres sont encore à l’étude. Mais l’information importante à retenir, c’est que le Portugal reste pour l’instant épargné par l’épidémie. Selon la Direction générale de la Santé, le risque de contagion est qualifié, je cite, de « modéré à élevé ».

Le célèbre écrivain chilien Luis Sepulveda infecté après un séjour à Povoa de Varzim

Le Portugal reste bien sûr sur le qui-vive, d’autant plus après l’annonce faite hier par les autorités sanitaires du pays. Le célèbre écrivain chilien Luis Sepulveda, 70 ans, a contracté le coronavirus après un séjour au Portugal. L’auteur du livre « Le vieux qui lisait des romans d’amour » se trouvait à Povoa de Varzim du 18 au 23 février pour un festival littéraire. Une vingtaine d’organisateurs et de participants sont depuis en quarantaine à Povoa de Varzim. La femme de Sepulveda, 66 ans, qui présente aussi des symptômes, est en train d’être testée. Le couple est rentré chez lui, dans le nord de l’Espagne où il réside. L’Espagne, à la différence du Portugal, qui compte déjà 73 cas de coronavirus.

Les consignes de la France pour les élèves français à l’étranger

Ce lundi, c’est aussi la rentrée des classes. Et les élèves français de retour des zones à risques sont finalement autorisés à retourner à l’école. Le ministère de l’Education, qui l’a annoncé hier soir, est revenu sur sa décision. Initialement, ils devaient rester confinés durant 14 jours. Les élèves français au Portugal, qui se trouvaient par exemple en Chine ou en Italie durant les vacances, peuvent donc rejoindre leur école ou leur lycée ce matin.

Lisbonne contraint la fête lors des Santos Populares

Lisbonne siffle la fin de la récréation. Selon le journal i ce matin, la municipalité lisboète a décidé de prendre de nouvelles restrictives en prévision des Santos Populares. Désormais, durant toutes les fêtes du mois de juin dans la capitale, les petits bals populaires devront prendre fin à minuit. Aussi la musique devra être coupée les lundis, mardis et mercredis soir. La fête sera autorisée jusqu’à 4 h du matin seulement dans la nuit du 12 au 13 juin, jour de la mort de Saint-Antoine de Padoue, le saint patron de la ville, qui est célébré durant toutes ces festivités.

Football : Porto et Benfica jouent ce soir en championnat

En football, qui va reprendre la tête du championnat ? Réponse ce soir avec les matchs de Benfica et Porto en clôture de la 23e journée de la Liga NOS. Les Aigles, leaders avec un point d’avance, accueillent Moreirense à 20 h 30. Les Dragons, eux, joueront un peu plus tôt, à 19 h 30, sur le terrain de Santa Clara. A noter que ce week-end, Braga, qui s’est imposé sur le fil 2-1 contre le Maritimo, a conforté sa 3e place. Demain enfin, le Sporting, actuel 4e, s’en ira défier Famalicão, qui vit une deuxième partie de saison compliquée. 

Météo : du mauvais temps pour attaquer la semaine

La météo enfin, aujourd’hui le temps laisse à désirer. Plusieurs districts sont placés en alerte jaune jusqu’à 18 h en raison des prévisions de fortes pluies, du vent et même d’orages, ou encore de l’agitation maritime. Cela concerne tout le nord du pays, jusqu’à Leiria, Coimbra et Guarda. Des averses sont donc prévues partout dans le pays ce lundi, sauf en Algarve, où de belles éclaircies sont attendues. Pour ce qui concerne les températures, on annonce cet après-midi 15 degrés à Porto, Braga et Coimbra, 17 à Lisbonne, 16 à Evora, 18 à Sagres et 20 à Faro.