Pour les Français, francophones et francophiles du Portugal, retrouvez les informations portugaises de ce mercredi sur la French Radio Portugal

Coronavirus : les conditions de travail dans les centres d’appels

La situation devient de plus en plus intenable dans les call centers. Malgré le risque de propagation du coronavirus, Teleperformance, Webhelp et Sitel, les principaux centre d’appels au Portugal, sont toujours ouverts. Plusieurs employés français nous ont contacté ces derniers jours pour faire connaître leurs conditions de travail et les dénoncer. Nous avons par exemple recueilli le témoignage d’une employée de Sitel à Porto, obligée de travailler alors qu’un collègue a été déclaré positif au coronavirus sur son lieu de travail. Vous retrouverez son témoignage à la fin de ce journal.

Désormais 448 cas positifs, urgence à Ovar

Mais d’abord, un point sur la propagation du virus au Portugal. Le pays recense pour l’heure 448 cas positifs, c’est 117 de plus que lors du dernier pointage. Dans le détail : 196 se trouvent dans la région nord, 180 dans celle de Lisbonne, 51 dans le centre et 14 en Algarve. Un premier cas a été enregistré à Madère. A noter que l’Alentejo fait de la résistance : il s’agit en effet de la seule région portugaise où le coronavirus ne compte aucune victime. 

En revanche, la ville d’Ovar, près d’Aveiro, est placée sous statut de calamité publique : 30 cas d’infection y ont été recensés et 440 contacts sont à l’isolement.

Enfin on vous l’annonçait hier, le Portugal a enregistré lundi son premier décès lié au coronavirus. Un homme de 80 ans, hospitalisé depuis plusieurs jours à Lisbonne, a succombé au virus.

« La contagion s’accélère »

Le secrétariat d’Etat à la Santé a prévenu hier : « Nous entrons dans une phase d’accélération de la contagion ». Selon les autorités sanitaires, le pic de la crise devrait être atteint à la fin avril. Le gouvernement a aussi annoncé hier le renfort de 1 800 médecins et 900 infirmières. L’exécutif a enfin apporté une précision quant à la pénurie de ventilateurs, qui sont essentiels pour soigner les patients infectés aux poumons. Actuellement, 1142 ventilateurs sont à disposition du système national de santé, notamment 528 en soins intensifs. Il en existe 250 autres dans le secteur privé.

Conseil de sécurité à l’ambassade de France à Lisbonne

Un conseil de sécurité s’est tenu hier après-midi à l’ambassade de France à Lisbonne, en présence des conseillers consulaires. Laurent Goater était présent. Nous l’avons contacté pour faire un point sur la situation. Vous pouvez d’ores et déjà retrouver l’intégralité de cet entretien sur notre antenne ou en podcast sur notre site Internet et sur notre page Facebook. En voici un extrait, où il répond au problème de ceux qui souhaitent rentrer en France en avion. 

Vols hors UE suspendus pour un mois

Une information à ce sujet : le gouvernement portugais a annoncé hier après-midi que tous les vols internationaux, hors Union européenne, seraient suspendus pour un mois à partir de demain jeudi. Des liaisons aériennes seront toutefois maintenues avec des pays où il y une forte communauté portugaise, comme le Canada, les États-Unis, le Venezuela, l’Afrique du Sud et bien sûr le Brésil.

Décision aujourd’hui sur l’état d’urgence

Une décision importante est attendue aujourd’hui. Marcelo Rebelo de Sousa doit réunir un conseil d’Etat pour savoir s’il décrète ou non l’état d’urgence. Une situation que le Portugal n’a plus connu depuis 1975, après la révolution des Oeillets. Le gouvernement d’Antonio Costa a déjà fait savoir qu’il ne s’y opposerait pas. Cela impliquerait un confinement total pour tout le pays, au moins pour un mois. Seuls les commerces de première nécessité seraient ouverts. Et l’armée serait ainsi sollicitée pour aider dans la logistique et la sécurité. Si l’état d’urgence est annoncé, il devra ensuite être approuvé par l’Assemblée de la République demain. La classe politique dans son ensemble y semble favorable.

Témoignage d’une employée de centre d’appels

Comme on vous l’annonçait au début de ce flash infos, une employée du centre d’appel Sitel à Porto nous a contacté pour alerter sur ses conditions de travail en pleine période de pandémie du coronavirus. Thierry Burtin a recueilli son témoignage. Elle a souhaité rester anonyme, on l’écoute…

Nous avons donc contacté la direction du centre d’appels Sitel à Porto pour en savoir davantage sur les mesures d’hygiène prises pour les employés. Nous n’avons eu hélas aucun retour. 

Météo : grand soleil partout, quelques averses en Algarve

On termine ce journal comme d’habitude par la météo, c’est une belle journée qui nous attend ce mercredi, avec un ciel dégagé partout et un soleil au zénith. Seule ombre au tableau, des averses sont prévues dans le sud du pays, du côté de Sines, Sagres et Faro. L’Algarve est d’ailleurs la seule région placée en vigilance jaune en raison du vent et de l’agitation maritime. Pour ce qui concerne les températures, il va faire chaud dans l’ensemble ce mercredi. Cet après-midi, 25 degrés sont annoncés à Lisbonne, 23 à Porto, 24 à Coimbra, 25 à Leiria, 24 de nouveau à Evora, 22 à Sagres et 23 à Faro. Les maximales seront atteintes à Braga et Setubal, avec 26 degrés.