Pour les Français, francophones et francophiles du Portugal, retrouvez les informations portugaises de ce jeudi sur la French Radio Portugal

Coronavirus : la propagation de l’épidémie s’accélère, une enfant parmi les cas positifs

On ouvre bien sûr ce journal par les dernières nouvelles concernant le coronavirus au Portugal. Sa propagation s’accélère dans le pays, qui compte ce matin 59 cas confirmés, contre 41 vingt-quatre heures plus tôt. Parmi les 26 femmes et 33 hommes infectés figurent pour la première fois une enfant de 9 ans et deux personnes âgés de plus de 80 ans. Leurs premiers symptômes ont été la toux, la fièvre et les douleurs musculaires. 

Au niveau international, le coronavirus est passé pour rappel au stade de pandémie hier. Cent-dix pays sont désormais touchés par le coronavirus. Le nombre de personnes contaminées dépasse les 120 000 cas dans le monde, pour un bilan de 4 370 morts.

Les écoles bientôt fermées ?

Au Portugal, les nouvelles mesures de prévention sont annoncées d’heure en heure. La question de la fermeture des écoles est toujours en suspens. Le gouvernement, qui se réunit aujourd’hui en conseil des ministres, doit communiquer sa décision. Elle ne sera fondée que sur des avis techniques, a annoncé le Premier ministre, qui entend notamment s’appuyer sur le Haut Conseil de la Santé publique. L’exécutif réfléchit notamment à l’impact d’une fermeture des écoles pour les parents, qui devront rester à la maison avec leurs enfants. 

Plus de 1 000 médecins en renfort, retraités compris

En attendant, les établissements de santé sont sur le pont. En moins de 24 heures, plus de 1 000 médecins ont déjà répondu favorablement à l’appel de l’Ordre des médecins pour renforcer le système national de santé. Plusieurs retraités ont même repris du service. 

Selon la ministre de la Santé, le Portugal devrait décréter le niveau maximal de son plan d’urgence sanitaire pour atténuer les effets de l’épidémie. « Ce n’est qu’une question d’heures ou de jours », a déclaré hier Marta Temido.

La hausse des prix a ralenti en février

Dans le reste de l’actualité portugaise, la hausse des prix à la consommation a ralenti en février. Sur un an, les prix n’ont augmenté que de 0,4 % lors du mois dernier, contre 0,8 % en janvier. Cette évolution, rapporte l’Institut national des statistiques, est due notamment à un ralentissement des prix dans les secteurs des transports, de l’habillement et des boissons alcoolisées. 

La cocaïne, une drogue toujours très prisée à Lisbonne

La cocaïne reste l’une des drogues de prédilection des Lisboètes, rapporte ce matin Publico. Le journal explique que Lisbonne se classe 12e parmi les 63 villes d’Europe où l’on consomme le plus de cocaïne. Le quotidien s’appuie sur le dernier rapport de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies, dont le siège se trouve justement à Lisbonne. En analysant les eaux usées de la capitale portugaise, des chercheurs ont confirmé la présence de 453 milligrammes par jour pour mille habitants. Cela signifie que la consommation de cocaïne à Lisbonne est stable par rapport à 2018.

Football : Bruno de Carvalho, l’ex-président du Sporting, de retour aux affaires ?

Les images avaient fait le tour du monde en mai 2018. Des supporters cagoulés et mécontents du Sporting, l’un des clubs de football de Lisbonne, étaient entrés par effraction au centre d’entraînement d’Alcochete pour s’en prendre physiquement au joueurs, au staff technique, et pour saccager les installations. Depuis, une enquête a été ouverte. Trente-sept personnes sont mises en examen dans cette affaire très médiatique. Le ministère public requiert la prison pour huit d’entre elles et blanchit totalement l’ancien président du Sporting. Aucun élément ne prouve que le sulfureux Bruno de Carvalho avait un lien avec cette opération commando. Certains évoquent déjà son retour à la tête du club, alors qu’il avait dû démissionner à la suite de cette affaire.

Météo : le soleil toujours au rendez-vous, mais les températures en baisse

Du côté de la météo, ce jeudi s’annonce de nouveau ensoleillé, mais avec un ciel un peu plus nuageux qu’hier. Attention sur la côte, de fortes rafales de vent sont attendues sur le littoral, placé en vigilance jaune de Lisbonne jusqu’au nord en raison de l’agitation maritime. Quant aux températures, elles vont nettement baisser cet après-midi. Vingt-deux degrés sont prévus à Lisbonne, 24 à Evora, 19 à Sagres, 21 à Faro, et dans le nord, 19 à Porto, 23 à Braga, et enfin 20 degrés à Coimbra et Leiria.