Le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa a annoncé ce dimanche qu’il se mettait de lui-même en quarantaine, par précaution face à l’épidémie de coronavirus. Il a expliqué avoir été en contact la semaine dernière avec des élèves d’une école du nord du Portugal, fermée à la suite de sa venue après la découverte d’un cas de coronavirus.

De nombreux établissements scolaires fermés dans le Nord

« Ni l’élève hospitalisé ni sa classe n’ont participé à cette rencontre », précise un communiqué de la présidence. Le chef d’Etat « ne présente aucun symptôme » et poursuivra ses activités depuis son palais. Toutes les activités publiques au Portugal et à l’étranger sont suspendues pendant deux semaines.

Le lycée français fermé à Lisbonne

Le lycée français de Lisbonne vient de décider de fermer ses portes jusqu’au 24 mars après la confirmation qu’une élève était porteuse du coronavirus.

41 patients infectés, des mesures progressives

Le Portugal compte désormais 41 patients infectés par l’épidémie. Le gouvernement a décidé de renforcer les mesures de prévention et facilite le chômage partiel afin de soulager les entreprises. 

Plusieurs universités du pays ont décidé de suspendre les cours. Les matchs de football professionnels seront désormais joués à huis clos.

 Les institutions culturelles prennent aussi les devants. A Porto, la mairie vient de décider de fermer les musées et théâtres municipaux. 

Economie paralysée

Nos compatriotes sont nombreux à partager notre sens de l’hospitalité et notre art culinaire avec les portugais et touristes dans leurs restaurants et hôtels et ils sont en première ligne de la crise économique qui s’amorce. Leurs entreprises souffrent face aux nombreuses annulations de voyages et à la limitation des déplacements des résidents.

Et le salut ne viendra pas du ciel, comme partout en Europe, les avions « fantômes », c’est-à-dire vides ou quasi-vides enchainent les rotations malgré les messages rassurants envoyés par la TAP en Français à tous ceux qui utilisent régulièrement leurs lignes.

Coté loisir et évènements, c’est aussi un ravage financier.

Ainsi Les prochains matchs des championnats portugais de football de 1re et 2e division se joueront à huis clos en raison de l’épidémie provoquée par le nouveau coronavirus, a annoncé mardi la fédération nationale sans préciser la durée de cette mesure. Tandis Le gouvernement portugais avait recommandé lundi soir l’annulation ou le report d’événements rassemblant plus d’un millier de personnes dans une enceinte fermée ou plus de 5.000 personnes dans des espaces ouverts. Le semi-marathon de Lisbonne, qui devait avoir lieu le 22 mars avec quelque 30.000 inscrits, a été reporté au 6 septembre, ont annoncé les organisateurs mardi.

 

Bonne semaine malgré tout !

Et n’oubliez les mesures barrières :

 

Se laver les mains fréquemment et correctement

Eviter de se serrer la main ou de se faire la bise

Tousser ou éternuer dans son coude